L’infrastructure sanitaire de la préfecture Tanger- Asilah s’est vue renforcée par l’ouverture de l’hôpital Mohammed VI.

La situation sanitaire de la préfecture Tanger-Asilah se consolide. C’est ce qui ressort de la dernière session ordinaire du conseil préfectoral, tenue jeudi dernier, et qui a vu la lecture du rapport de la commission des affaires sociales et culturelles sur l’état des lieux du secteur de la santé. Les conseillers ont ainsi discuté plusieurs points concernant ce dossier, notamment le manque de médicaments et de personnel médical ainsi que l’insuffisance des infrastructures sanitaires dans les zones rurales.

En réponse aux questions des conseillers, le délégué préfectoral de la santé de Tanger- Asilah, Ahmed Bendali, a tenu à indiquer que la préfecture de Tanger- Asilah est parmi les plus privilégiées au niveau national. «Elle a connu dernièrement l’ouverture de l’hôpital Mohammed VI qui offre différentes spécialités, notamment la chirurgie, la maternité, la pédiatrie et la stomatologie. Ce nouveau centre hospitalier comporte également un laboratoire d’analyses médicales. Et quelque quinze médecins et trente infirmiers y ont été affectés», a expliqué M. Bendali. Il a fait part d’un projet d’extension du bloc des services des Urgences à l’hôpital Mohammed V.

Ce centre hospitalier reçoit près de 10 000 patients. L’intervenant a par ailleurs précisé que 120 millions de dirhams seront alloués pour la restauration, l’extension et l’équipement des hôpitaux de Mohammed V, Al Kortobi et Duc de Tovar. M. Bendali a indiqué que l’infrastructure sanitaire vient d’être renforcée par la réalisation de plusieurs projets, notamment l’ouverture d’un centre hospitalier à Branès et la restauration et l’équipement de celui de Dchar Ben Dibane. Le programme prévoit la mise en service, en 2008, d’un centre hospitalier dans la commune d’Akouass Briech, qui sera doté d’une ambulance.

Le délégué préfectoral a annoncé que les mesures de renforcement, d’extension et d’amélioration des services et des infrastructures sanitaires entreprises devraient être généralisées pour toutes les communes de la préfecture Tanger Asilah. Rappelons qu’une enveloppe budgétaire de 100 millions DH sera allouée pour doter la ville du détroit, à l’horizon 2009, d’un centre hospitalier d’oncologie. Ce centre sera pourvu d’un équipement ultramoderne et comportant les services les plus fondamentaux : la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie.

Source: Aujourd'hui Le Maroc, 20-6-2007.