Les responsables de Qatari Diar ont confirmé mercredi l'engagement à long terme du groupe dans le projet touristique Al Houara à Tanger dont la réalisation se trouve à un stade très avancé. S'exprimant lors d'une visite d'un groupe de journalistes au site du projet, les responsables de Qatari Diar ont affirmé que le développement de la station balnéaire Al-Houara est en pleine expansion et n'est nullement affecté par la crise économique mondiale.

Qatari_DiarLe développement d'Al-Houara est en bonne voie pour devenir la destination privilégiée parmi les projets touristiques au Maroc, ont-ils indiqué. Le projet Al-Houara bénéficie d'une grande importance dans l'agenda des investissements du groupe au Maroc, a souligné le directeur de projets à Qatari Diar, M. Ghanem Ibrahim, rappelant dans ce cadre l'engagement de la société en vertu de l'accord-cadre signé avec le gouvernement marocain portant sur les projets touristiques du holding dans le Royaume.

C'est dans ce sens que Qatari Diar a décidé de relever ses investissements dans le projet Al-Houara passant de 170 millions de dollars à 1,20 milliard de dollars pour la réalisation d'une luxueuse station balnéaire qui s'étend sur 234 hectares de littoral au sud de la ville du Détroit. Pour accompagner l'augmentation du volume des investissements, Qatari Diar a procédé à la restructuration du projet pour répondre aux besoins du marché touristique au Maroc et à la répartition de l'échéance de son exécution en cinq phases, dont la première sera achevée fin 2009.

La première tranche du projet comprend la réalisation d'un hôtel cinq étoiles aux normes internationales, dont la gestion sera confiée à l'opérateur mondial "Kempinski". Cet hôtel de 250 chambres comprendra des services hôteliers très performants en plus de villas de haut standing. Les autres étapes du projet d'Al-Houara concernent la réalisation d'un hôtel 4 étoiles, d'une Kasbah et d'un cours de golf au standard international.

Créée en 2004, Qatari Diar appartient au Fonds d'investissement de l'Etat du Qatar. Le groupe participe à la réalisation d'une quarantaine de projets touristiques et immobiliers dans des pays arabes et européens.