24 juin 2007

L’augmentation des tarifs d'eau et d'électricité a été autorisée

La récente augmentation des tarifs d'eau et d'électricité décidée par les sociétés de gestion déléguée n'a été décidée qu'après approbation des autorités délégataires qui ont examiné minutieusement ce dossier dans tous ses aspects, tout en veillant à la préservation du pouvoir d'achat des citoyens, a affirmé le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa. Répondant à une question orale à la Chambre des représentants, M. Benmoussa a précisé que la récente augmentation n'a pas été appliquée uniquement par les sociétés de gestion... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2007

Parc éolien à Tanger

Dans le cadre de la stratégie de développement des énergies renouvelables et de valorisation des ressources énergétiques nationales, L'ONE a lancé d'importants projets dans plusieurs régions du Maroc dont la vitesse moyenne du vent dépasse les 8m/s notamment à Essaouira et Tanger. Type : Production éolienne Région : Tanger Puissance : 140 MW Maître d'ouvrage : ONE Exploitant : ONE Coût : 235 Millions d'Euro Mise en service : 2007 Situé à 22 km au sud Est de Tanger, ce... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2007

Gestion des Déchets Hospitaliers: cas d'Hôpital Mohamed V

L'Hôpital Mohamed V est un CHP, situé sur l'avenue Moulay Rachid (ancien route de l'aéroport), construit sur une superficie de 7500 m2 par rapport à une superficie totale de 23 899 m2, inauguré en 1993, géré en SEGMA. Etant donnée les activités de cet Hôpital sont en majorité chirurgicales, la production des déchets hospitaliers restent un problème de santé et de nuisance. D'après l'étude Nationale de 1998 sur la gestion des Déchets Hospitaliers, l'Hôpital Mohamed V se situe dans la tranche des Hôpitaux (120<C L<300)... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2007

Le statut juridique et les activités d’Amendis

La Société des Eaux et de l’Electricité du Nord, est une société anonyme de droit privé marocain dotée d’un capital de 800 millions de DH, inscrite au registre du commerce de Casablanca N°110 379, Patente N° 34771 906 – Identification Fiscale N° 01087449. Les actionnaires d’Amendis ont : VIVENDI (France), CGE (France), HYDROQUEBEC (Canada), ONA (Maroc) et SOMED (Maroc). Amendis est chargée du réseau de distribution d’électricité, du réseau de distribution d’eau et des canaux d’assainissement liquide dans la région du nord. Elle... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 15:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 mai 2007

Les eaux souterraines

Comme le reste de la zone Rifaine, les bassins de Tangérois sont dominés par des faciès argilo-schisteux imperméables ou peu perméables, le seul  aquifère important est celui de   Charf El Akab.  Aquifère de Charf El Akab : D'une superficie de 17 Km2, il constitue une réserve stratégique dans le système d'alimentation en eau de la ville de Tanger. Cet aquifère est constitué de deux nappes, à savoir, la nappe supérieure d'une superficie de 10.5 Km2 qui circule dans des sables et des grès fins du pliocène... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 02:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2007

Vulnérabilité des ressources en eau dans le bassin tangérois

dispose des infrastructures de base pour assurer la satisfaction des besoins en eau que nécessite l'action de développement économique, social, industriel, agricole et touristique. L'approvisionnement en eau potable de la Wilaya de Tanger est assuré actuellement à partir de deux barrages d'une capacité qui s'élève à 330 Millions m3 et de la nappe phréatique de Charf El Akkab (CEA). Située à une quinzaine de Km au sud de la ville de Tanger, cette nappe sous forme d'un réservoir naturel constitue un stock stratégique de secours d'une... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 02:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2007

Un plan de gestion des déchets solides pour Tanger

Le PGPE (programme de gestion et de protection de l'environnement) est orienté sur le soutien de la politique environnementale nationale marocaine et la transposition de mesures de protection de l’environnement dans le secteur industriel urbain. L’objectif général pour 2012 s’intitule "Le Maroc dispose d’un cadre réglementaire et technique complet et le met en œuvre de manière efficace à travers des instruments et procédures adaptés aux exigences internationales". Le plan de gestion des déchets solides de la ville de... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 02:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2007

Pour la dépollution de la baie de Tanger

Ce projet de dépollution de la baie de Tanger concerne la réalisation d’une station de pré-traitement des eaux usées et d’un «émissaire marin» de 2,2 km qui rejettera les effluents une fois traités, au large du détroit de Gibraltar. «Le projet de dépollution de la baie de Tanger est un programme ambitieux, qui a nécessité des études détaillées», précise-t-on chez ce groupe. La réalisation de ce projet était tributaire des résultats de l’étude du schéma directeur d’assainissement permettant de fixer le lieu précis de ces ouvrages.En... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2006

Le programme de dépollution de la baie de Tanger

Le programme Amendis de dépollution de la baie de Tanger, doté d’une enveloppe budgétaire de 600 millions DH. Il comprend, en premier lieu, l’installation de plusieurs km de collecteurs principaux pour intercepter l’ensemble des eaux usées qui seront, ensuite, drainées au moyen de stations de pompage, vers une station d’épuration pour traitement avant évacuation au large via un émissaire marin de 3 km. La station de traitement sera construite sur une plate-forme maritime entourée, d’une emprise de 10 850 m2 gagnée sur la mer. Elle... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2006

Les rejets des eaux usées

L’agglomération de Tanger constitue le second centre industriel au niveau national après Casablanca. Les données disponibles à partir des enquêtes réaliser par Amendis, montrent que les rejets liquides du secteur industriel constitue un défi majeur pour la ville. À titre d’exemple, l’unité de fabrication des piles sèches Electrochimie Africaine (ELECAF) rejette à l’égout près de 5 100 m3/an d’eaux usées véhiculant des charges polluantes significatives en métaux lourds : 627 g/an de mercure ; 691,5 g/an de fer, 231 g/an de zinc. Ces... [Lire la suite]
Posté par brahima007 à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]