Organisées par la Commission de la Méditerranée de la Fédération des Barreaux de l'Europe (FBE), en collaboration avec l'Ordre des avocats de Tanger, sous le thème "la profession d'avocat dans l'UPM", cette rencontre vise à relever l'importance de l'intégration de la question du droit et le rôle des barreaux dans les programmes des secteurs-clés de l'UPM comme l'environnement, l'énergie, les autoroutes de la mer et la formation.
Le président de la commission de la Méditerranée de la FBE, M. Francisco Puchol-Quixal, a estimé que le droit, en tant que vecteur des principes de cohabitation, de dialogue et de respect mutuel, devrait être au centre des efforts de consolidation du projet d'intégration méditerranéen, relevant le rôle essentiel que doivent jouer les barreaux dans cette perspective. Il a, dans ce sens, appelé à la création d'un ordre méditerranéen des avocats, afin de renforcer la coopération et le partage entre les différents systèmes juridiques du pourtour méditerranéen et faire du respect des droits des citoyens de cette région un moteur pour l'UPM en vue du partage d'un destin commun dans le respect de la diversité.
Plusieurs tables-rondes sont au menu de cette rencontre, qui se poursuit samedi, notamment sur "le droit pénal international et sa fonctionnalité dans les pays de la Méditerranée", "les réalités juridiques des droits des affaires" et "la liberté de circulation des personnes".