La convention de prêt conclue jeudi entre la Banque européenne d'investissement (BEI) et l'Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) s'inscrit dans le cadre du plan de financement retenu par TMSA pour la réalisation du projet du port Tanger Med II.

Dans un communiqué, TMSA précise que cette convention, qui porte sur un prêt de 200 millions d'euros, contribuera à la réalisation de la première phase du projet Tanger Med II, dont le coût de construction, qui comprend l'ensemble des infrastructures de base du port et la réalisation d'un des deux terminaux à conteneurs, totalise environ 7,5 milliards de dirhams.

Le communiqué rappelle que le plan de financement de Tanger Med II, au titre de la réalisation de la première phase du projet, est assuré, outre l'endettement auquel participe la BEI à hauteur de 200 millions d'euros et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) à hauteur de 1,5 milliard de dirhams, par un apport en fonds propres, réparti à parts égales entre l'Etat et TMSA, et par un emprunt obligataire assorti d'une garantie de l'Etat.

Le port Tanger Med II, d'une capacité totale de 5,2 millions de conteneurs s'ajoutant aux 3 millions de conteneurs du port Tanger Med I, entrera en service au second trimestre 2014, avec l'entrée en exploitation d'un premier terminal à conteneurs, le terminal 4, d'une longueur de quai de 1.200 mètres et d'une capacité de 2,2 millions de conteneurs, ajoute la même source.
La concession du terminal à conteneurs 4 a été attribuée en juin 2009 à Marsa Maroc, opérateur portuaire marocain de référence, qui prévoit un investissement total de 320 millions d'euros pour l'aménagement de l'ensemble des superstructures et équipements nécessaires au bon fonctionnement du terminal, note le communiqué.

La construction du second terminal du port Tanger Med 2, d'une longueur de quai de 1.600 mètres et d'une capacité de 3 millions de conteneurs, sera quant à elle lancée en fonction de la demande des opérateurs internationaux en capacités portuaires dans la région.