L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a achevé, en juin 2010, le projet de modernisation de la ligne Tanger. Le projet consiste à construire un raccourci de 45 km entre Sidi Yahia et Mechraâ Belksiri, ce qui permet aux trains en provenance ou à destination de Tanger d’éviter le détour par Sidi Kassem. Le projet a permis également le renouvellement de 70 km de voie ferrée entre Tanger et Mechraâ Belksiri et l’électrification de 350 km de lignes de Tanger Med à Sidi Kassem et du raccourci Sidi Yahia/Mechraâ Belksiri.

Ce projet qui permet de réduire d’une heure le temps de parcours au départ de Tanger vers Rabat et Casablanca et d’augmenter le débit de la ligne en doublant le nombre de trains et en les cadençant à un départ toutes les 2 heures englobe 3 composantes.

A cet effet, un nouveau plan de transport a été mis en service à partir de 29 juin 2010. Ce sont désormais 24 trains par jour au lieu de 10 qui assureront la desserte de Tanger vers les différentes villes du Maroc. 14 trains passant par Rabat et Kénitra assureront l’axe Tanger-Casablanca, au lieu de 6 auparavant, en plus de 2 trains de nuit reliant Tanger à Marrakech, et 8 trains par jour seront consacrés à l’axe Tanger-Fès, avec des horaires couvrant le début et la fin de journée, dont 2 trains de nuit reliant Tanger à Oujda et à Nador.