Le super port marocain est décrié depuis des années par des Espagnols comme sérieux concurrent pour les ports d’Espagne, particulièrement le port d’Algésiras. Ce dernier se prépare d’ailleurs à sa manière pour faire face à Tanger Med. De même, des voix se lèvent en Espagne pour demander une réaction proportionnelle de la part des ports espagnols.

D’après le quotidien "El Pais", la multinationale danoise de transport maritime, Maersk Line, a décidé de réduire de 25%, son activité conteneurs au port d'Algésiras. Cette mesure se traduira par le passage de près d'un demi-million de conteneurs par le port de Tanger-Med au lieu d'Algésiras. De même, cette politique serait motivée par une possibilité de réduction des prix des conteneurs de 20%, si l’entreprise venait à transférer son activité au port tangérois.

L’objectif visé par l’entreprise danoise est l’augmentation des transbordements à Tanger Med. Une augmentation qui lui serait bénéfique en termes de dépenses. En effet, Tanger Med s’avère être très compétitif, non seulement par sa position géographique, mais aussi par les prix qui y sont appliqués. Les coûts du personnel sont estimés à une moyenne de 300 euros par mois pour un docker marocain, contre 3000 euros au terminal d’Algésiras. Quant aux containeurs, le coût moyen d’un transbordement est de 70 euros à Algésiras comparativement à 50 euros au Maroc, d’après des sources syndicales.