Le port de Tanger-ville (nord), dont le trafic maritime avec l'Europe sera assuré à partir d'avril par le nouveau port Tanger-Med (est), sera aménagé pour devenir en 2011 "l'un des premiers ports de plaisance de la Méditerranée", a-t-on annoncé officiellement aujourd'hui. Le roi Mohammed VI a présidé à Tanger la création de la Société d'aménagement et de reconversion de la zone portuaire, une entreprise publique dotée d'un capital de 600 millions de dirhams (près de 60 millions euros). "Ce projet d'envergure -dont la construction débutera en 2011- tend à faire du port de Tanger et de sa baie l'un des premiers ports de plaisance et de croisière en Méditerranée", a déclaré le président directeur général de cette société, le Marocain Abdelouafi Laftit. Ce chantier, a-t-il ajouté, "ambitionne de redonner à la cité du Détroit sa place historique au sein des plus grandes cités méditerranéennes". La nouvelle infrastructure, selon lui, sera dotée "d'espaces pour l'accueil de paquebots et des bateaux de plaisance", d'un port de pêche ainsi que d'une zone réservée aux activités hôtelière, touristique et culturelle. Pour la mise en place du chantier, les activités maritimes de Tanger-ville seront graduellement transférées entre avril et octobre 2010 à Tanger-Med, un nouveau port commercial, réalisé 40 km plus à l'est. Tanger est la principale porte du Maroc sur l'Europe dont elle est séparée de 14 km.