La ville de Tanger abritera, le 20 et 21 mai, le 1er Forum régional sur «La coordination de la société civile» qui connaîtra la participation de nombreuses associations de la région nord et d'ONG internationales impliquées dans les projets sociaux menés en partenariat avec des intervenants locaux. La manifestation, organisée par le Conseil de la région Tanger-Tétouan en partenariat avec le programme ART-Gold Maroc (Pnud), s'assigne pour objectif de mener une réflexion entre les différents intervenants de la région sur l'action de la société civile, les moyens d'optimiser son travail et fédérer ses efforts autour de projets ciblés garantissant des résultats durables.

La région Tanger-Tétouan compte près de 4.000 associations qui travaillent conjointement avec les institutions publiques, l'administration locale, les services déconcentrés de l'Etat et les organismes de la coopération internationale, indiquent les organisateurs de cette rencontre.

Face à cette pléthore d'intervenants, la question de la complémentarité des actions menées par les acteurs de la société civile se pose avec acuité. La manifestation a pour objectif de dresser un diagnostic de l'action de la société civile en faveur du développement local, de l'évaluer et d'envisager les moyens susceptible de mobiliser les efforts pour des projets viables et à impact réel sur la vie des populations cibles, explique-t-on de même source. Le programme ART-Gold Maroc œuvre dans ce sens et incite à une meilleure coordination entre la coopération internationale et les acteurs locaux qui se chargent d'exécuter les projets de développement social.

Les intervenants à cette rencontre auront à débattre de questions fondamentales, telles les principaux défis et enjeux à prendre en compte dans les stratégies de la société civile, ou encore, la nature des structures à adopter pour assurer la durabilité de la coordination de la société civile autour de l'objectif commun du développement social.

La manifestation, qui se déroulera à l'institut national de l'action sociale de Tanger, réunira ainsi des représentants d'ONG, d'associations locales, des autorités locales et des comités locaux de l'INDH. Des partenaires de projets initiés dans le cadre de la coopération décentralisée, bilatérale ou multilatérale viendront témoigner de leur expériences à l'occasion de cette rencontre.

Les travaux du Forum de Tanger devront aboutir à la signature d'une déclaration de principe qui devra servir de guide à l'action de la société civile. Les organisateurs prévoient également la création d'une cellule qui se chargera du suivi des recommandations du Forum visant à conférer une meilleure synergie à l'action de la société civile.

MAP