La coopérative Al-Amal des bouchers de Tanger a conclu, mercredi, un accord de coopération avec la mairie de la ville italienne Perugia pour la réalisation d'un projet d'optimisation du secteur des viandes rouges dans la ville du détroit.

Le projet, dont l'accord a été signé par Mme Ana Pea Serlione, du côté italien, et Ahmed Filali, du côté marocain, comprend notamment la construction de deux abattoirs modernes dans les communes de Khmis Anjra et Had El-Gharbia. La coopération porte également sur l'optimisation de la chaîne de distribution des viandes rouges, l'application des normes sanitaires et l'optimisation du circuit de distribution.

Lors de la cérémonie de signature de l'accord sous l'égide de la chambre de commerce, d'industrie et de services de Tanger, le directeur de la coopérative Al-Amal, M. Ahmed Filali a souligné que le projet baptisé «Atlantis» contribuera à la mise à niveau du secteur des viandes rouges à travers des installations modernes et performantes à même de répondre aux besoins croissants d'une région en pleine croissance sous l'effet des grands projets structurants.

Cette coopération porte également sur la qualification des ressources humaines avec des stages de formation en Italie au profit des professionnels du secteur des viandes rouges. De telles initiatives permettront aux bénéficiaires de s'informer sur les normes sanitaires en vigueur en Europe et de la nouvelle organisation d'un secteur qui a intégré massivement des technologies modernes et performantes, ont expliqué les partenaires italiens. Le projet s'inscrit dans le cadre de l'activation d'un accord signé le 25 février dernier à Perugia entre la Fédération marocaine interprofessionnelle des viandes rouges (Fiviar) et son homologue italienne «Federcani».

L'accord de Tanger a été signé en marge de la visite d'une délégation de chefs d'entreprises et de membres de la chambre professionnelle de Perugia venue participer au Salon international d'agriculture de Meknès.