Dans la nuit du 23 Octobre dernier, la ville et la région de Tanger ont connu des précipitations torrentielles avec plus de 176 mm de pluies torrentielles qui ont entraîné des pertes humaines et des dégâts matériels très importants qui ont perturbé l'alimentation en électricité dans l'ensemble de la ville du Détroit ainsi que le fonctionnement des réseaux d'assainissement.

AmendisLe niveau inédit des pluies a entraîné le débordement de tous les oueds et rivières durant plusieurs heures et la vitesse des écoulements a été si importante qu'elle a donné lieu à des inondations causant des pertes humaines et provoquant d'importants dégâts matériels notamment dans le site de la zone industrielle de Tanger qui a été complètement inondée et submergée par plus d'un mètre de hauteur. Souani, Mghoha et Lihoud ont été les trois principaux oueds débordés de leurs lits déversant des débits d'eau très importants et à grande vitesse durant plusieurs heures. Plusieurs stations de pompage ont été aussi inondées jusqu'aux tableaux de commande ce qui a déclenché les interruptions de leur fonctionnement. Quelque 270 postes de distribution d'énergie électrique ont été mis hors d'état de service privant ainsi plusieurs quartiers du courant électrique. Les postes, situés généralement aux sous-sols, ont été ainsi inondés entraînant l'arrêt de 14 lignes d'alimentation de la zone industrielle, la coupure de 120 postes d'Amendis et de 150 postes clients dans différents quartiers tels que Casabarata, Souani, Corniche, Moghogha et Majd.

Pour faire face à ces inondations inattendues, il a fallu mobiliser un dispositif d'urgence, en collaboration avec les autorités locales et autres comités de gestion de crise supervisés par le Wali de la région de Tanger Tétouan, Mohamed Hassad. Les équipes d'Amendis, présente au Maroc depuis 2002 via des contrats de gestion déléguée dans les domaines de distribution d'eau, d'électricité, d'assainissement et de collecte d'ordures, se sont mobilisées pour faire face à ces perturbations et rétablir le fonctionnement des réseaux dans les meilleurs délais, indique un communiqué de la société. Ces équipes devaient ainsi travailler 24h/24 pour assurer la continuité des services et les prestations d'eau potable, électricité et assainissement. Au total quelque 140 collaborateurs d'Amendis et des filiales du Groupe Veolia Environnement Maroc ainsi que 8 hydro creuses ont été mobilisés pour effectuer les travaux nécessaires au curage des réseaux, le rétablissement du courant électrique et de l'alimentation en eau potable.

Dès 20h, le jeudi 23 octobre lorsque les pluies ont cessé et que le niveau des oueds a baissé les différentes équipes étaient fin prêtes aux manœuvres d'intervention sur l'ensemble des points inondés en moins de deux heures et ce grâce aux actions préventives, pour la gestion des eaux pluviales, menée par Amendis depuis l'été dernier. Les réseaux d'Amendis à Tanger n'ont subi que peu de dommages, mais il a fallu néanmoins procéder à la remise en service de 8 stations de pompage et de 270 postes électriques inondés, ajoute la Société, précisant que pour ce qui est de l'électricité, la situation a pu globalement être rétablie dès vendredi soir et que seuls deux quartiers et la zone industrielle Moghogha connaissaient encore des perturbations d'alimentation en électricité.

Ces problèmes ont définitivement été réglés samedi 25 octobre à Tanger et dimanche 26 octobre au soir dans la zone industrielle Moghogha, souligne-t-on. Dans le cadre du plan de rétablissement de la zone industrielle Moghogha établi avec les autorités, Amendis a dû mobiliser des équipes supplémentaires et des sous-traitants pour prendre en charge, d'une part, la remise sous tension des postes électriques appartenant aux clients de la ZI et accélérer l'alimentation en électricité, et d'autre part, le curage des réseaux pluviaux et assainissement de la ZI pour rétablir les écoulements liquides.

MAP