L'Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) a annoncé, mercredi, le démarrage de l'activité d'import-export des conteneurs sur le premier terminal à conteneur de la plate-forme portuaire Tanger-Med.

Tanger_MedDepuis la mise en service partielle du terminal en juillet dernier, le port de Tanger-Med a déjà enregistré un trafic de transbordement de près de 200.000 conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds), indiquent les responsables de TMSA. Le premier terminal à conteneurs de 1.600 m a été mis en service partiellement sur un linéaire de 800 m par l'opérateur "APM-Terminals-Tangiers", filiale du groupe danois Maersk. Le terminal sera entièrement opérationnel en avril prochain.

Le démarrage de l'activité import-export de conteneurs sur le Tanger-Med contribuera à améliorer la compétitivité du tissu industriel de la région du détroit et permettra aux opérateurs marocains de bénéficier du nouveau profil de connectivité avec le monde offert par cette plate-forme portuaire située sur l'une des plus importantes routes maritimes au niveau international.

A cette occasion, TMSA a organisé une rencontre avec les opérateurs portuaires (agents maritimes, consignataires et transitaires) pour présenter l'interface d'information "TMIS" (Tanger-Med Information System). Il s'agit d'un système informatisé interactif destiné à gérer avec efficacité et célérité les processus d'escale des navires, de transbordement et les procédures d'import-export. Le système, qui a nécessité un investissement global de 60 millions DH, a été réalisé en concertation avec la douane, les administrations concernées par le contrôle des marchandises, les opérateurs des terminaux et les divers acteurs portuaires.

A travers un portail Internet sécurisé et personnalisé, la plate-forme d'échange TMIS permettra aux acteurs portuaires de réaliser de manière simplifiée et fluide les formalités et démarches nécessaires pour leurs opérations auprès des autorités portuaires de Tanger-Med. Lors de cette rencontre, des responsables de TMSA ont présenté aux opérateurs concernés le fonctionnement du système et des simulations de procédures on-line.

Grâce à ce système, différentes procédures physiques sont désormais dématérialisées et traitées en temps réel. Les délais se trouvent ainsi énormément réduits et la fluidité et la sécurité du trafic portuaire mieux assurées. D'autre part, un environnement d'exploitation (SAS) de 30.000 m2 sera mis à disposition des opérateurs portuaires (agents maritimes, transitaires). L'espace, qui compte 70 bureaux équipés, des services bancaires et des locaux multifonctionnels, sera opérationnel en septembre prochain. Il abritera provisoirement les opérateurs portuaires dans l'attente de la construction d'un espace beaucoup plus vaste, le Centre tertiaire intermodal qui est prévu pour 2010.

Le complexe Tanger-Med (I et II) permettra, à terme en 2015, une infrastructure portuaire d'une capacité de 8 millions de conteneurs, de 7 millions de passagers, de 700.000 camions, de 2 millions de véhicules et 10 millions de tonnes d'hydrocarbures. Dans l'arrière pays du port, c'est une plate-forme industrielle de plus de 2.500 ha qui se développe s'appuyant sur la compétitivité logistique induite par le port Tanger-Med.

MAP