Rabat, 29/11/07-Le Maroc, bien qu'il ne s'est pas vu attribuer l'organisation de l'exposition universelle 2012, est fier du sérieux et de la crédibilité de son dossier de candidature et de la campagne de promotion qu'il a menée, a affirmé, jeudi à Rabat, la ministre de la jeunesse et des sports, Mme Nawal El Moutawakil.

La candidature marocaine a permis au Royaume de bénéficier de l'appui d'une grande partie de la communauté internationale face à un concurrent aux potentialités énormes, a indiqué, lors d'un point de presse tenu à l'issue du conseil de gouvernement, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, qui a présenté un exposé au nom de Mme El Moutawakil.

Le ministre a ajouté que les membres du gouvernement ont souligné que l'ambition du Maroc, sous les Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, était que cet événement symbolise " l'opportunité qui aurait été offerte au monde arabe, islamique et africain en vue de présenter son apport exceptionnel à la coopération internationale pour une citoyenneté universelle basée sur la fraternité, la paix, le dialogue, le développement, la solidarité et le progrès".

Les interventions des membres du gouvernement, a précisé le ministre, ont également porté sur la forte volonté de poursuivre le processus de développement global dans les différentes régions du Royaume dont la ville de Tanger et la région du nord.

M. Naciri a, en outre, indiqué que le Premier ministre a félicité toutes les parties qui se sont mobilisées pour assurer le succès à la candidature de Tanger, notamment les élus, les hauts fonctionnaires et tous ceux qui ont contribué à ce que la candidature marocaine jouisse d'une confiance et d'un soutien international de poids.

MAP