Le directeur de l’école américaine de Tanger, M. Joseph A. McPhillips, a trouvé la mort dans un accident domestique survenu à son domicile, dans la nuit de dimanche à lundi 11 juin courant.

Agé de 71 ans, le défunt a fait une chute mortelle dans l’escalier de sa résidence située au quartier California sur la vieille Montagne. Il est décédé sur le coup.  Le personnel de la résidence a aussitôt alerté les secours et la police qui se sont rendus immédiatement sur les lieux.

MLa victime qui compte 40 ans de service au Maroc, avait assuré la direction de l’american school de Marrakech, avant de prendre en charge celle de Tanger. Feu Joseph A. McPhillips, un Tangérois de cœur et d`âme, a fait le tour du monde, d’abord en qualité d’éminent enseignant et de fervent défenseur de la culture de son pays d’origine. Il était très apprécié partout où il passait et mettait à profit ses nombreuses connaissances pour porter haut le fanion de Tanger. C’est grâce à lui, en effet, que d’importantes personnalités de la dimension du grand couturier Yves Saint Laurent, ont pu découvrir et aimer notre cité.

Le regretté disparu s’est montré généreux même après son extinction puisque dans son testament, il lègue la moitié de sa fortune à l’institution qu’il dirigeait de main de maître depuis de très longues années, en l’occurrence l’Ecole américaine de Tanger ; et l’autre moitié aux élèves marocains relativement modestes de cette école qui pourront désormais bénéficier d’une aide financière dans leur cursus scolaire.

Les émouvantes funérailles de feu Joseph A. McPhillips ont eu lieu, hier à Tanger en présence de centaines de personnalités qui ont tenu à accompagner le cortège funèbre du défunt au cimetière de Boubana où sa dépouille a été inhumée. En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus attristées à la famille du regretté disparu ainsi qu’au corps enseignant et aux élèves de l’école américaine de Tanger, pour cette perte douloureuse.

Que le défunt repose en paix.

Source:  Le Journal de Tanger