La province de Tanger-Asilah compte vingt-deux personnes atteintes de la maladie du sida, dont quinze femmes, indiquent des responsables de la section de l'Association de lutte contre le Sida (Alcs) dans la ville du détroit.

Parmi les personnes atteintes, dont deux enfants de moins de dix ans, 15 cas ont développé la maladie et se trouvent sous traitement de tri-thérapie, indiquent les mêmes sources, précisant que l'ensemble de ces personnes sont prises en charge par le Centre référent de Tanger et la section régionale de l'Alcs.

Même si le chiffre enregistré au niveau de la province reste dans la catégorie faible de prévalence, selon les critères de l'OMS, il en ressort pourtant la tendance inquiétante à la hausse de la proportion des femmes atteintes durant les dernières années, indique le Dr Zerouali Hamid de l'Alcs-Tanger.

Comme au niveau international, la vulnérabilité de la femme face à l'avancée de la pandémie se confirme clairement, fait-il remarquer, expliquant que si les femmes ne représentaient que 10 pc des personnes séropositives au début des opérations de dépistage vers la fin des années 80, elles sont actuellement près de 50 pc de nouveaux cas déclarés chaque année.

Le coût mensuel du traitement en tri-thérapie, entièrement pris en charge par les deux établissements, est passé cette année à 2000 dh par patient, alors qu'il dépassait les 6000 dh, il y'a juste quelques mois, indique Mme Fatima Heddad, secrétaire générale de l'Alcs-Tanger. Cette importante baisse du coût de la tri-thérapie, qui a permis la généralisation de la couverture médicale gratuite à l'ensemble des malades du sida, est à inscrire à l'actif de l'action de lobbying menée par l'Alcs et plusieurs Ong auprès des laboratoires pharmaceutiques.

A l'apparition du traitement, le coût mensuel exorbitant de 13.000 dh par patient condamnait l'accès des populations défavorisées au traitement. L'introduction des génériques et le lobbying des Ong auprès des laboratoires pharmaceutiques ont permis la "démocratisation" du traitement, ont affirmé des membres de l'association, appelant à défendre cet important acquis contre l'action "hégémonique" des grands laboratoires des multinationales.

L'Alcs, section Tanger, mène depuis une semaine une vaste opération de sensibilisation contre le Sida dans la région Tanger-Tétouan, avec la participation d'un comité régional intersectoriel regroupant des instances élues, des associations, des établissements culturels et le corps enseignant.

SIDASous le signe fédérateur ''Tous contre le sida'', le comité régional intersectoriel organise, jusqu'au 12 décembre, diverses campagnes de sensibilisation ciblant notamment les jeunes dans les villes de Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Larache et à Fahs-Anjra. Les bénévoles de cette opération ont aménagé différents espaces publics pour y organiser des journées portes ouvertes, des conférences et des tables rondes sur le sida. Parmi les opérations initiées, le syndicat des pharmaciens de Tanger a proposé d'inscrire au cours de cette campagne l'impression de messages de sensibilisation contre le sida sur les sachets et emballages des médicaments utilisés au niveau des officines.

Le 1er décembre, qui a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida, a été marqué par l'organisation de journées portes ouvertes pour la sensibilisation dans les pharmacies de la région Tanger-Tétouan, dans 20 centres de santé et dispensaires relevant de la délégation de la Santé de Tanger, ainsi qu'à l'Institut Cervantès.

Outre l'Alcs, le comité d'organisation intersectoriel de cette campagne de sensibilisation, comprend notamment, la mairie de Tanger, la délégation régionale de Santé, l'Institut français du Nord, l'Institut Cervantès, la Chambre de commerce, d'industrie et des services de Tanger, la section marocaine de l'organisation panafricaine de lutte contre le sida (Opals), l'association des enseignants des sciences de la vie et de la terre, le syndicat des pharmaciens de Tanger, l'université Abdelmalek Essaâdi, l'école de football de l'Ittihad de Tanger et l'Institut supérieur de tourisme de Tanger.

L'Alcs, section Tanger, mène depuis une semaine une vaste opération de sensibilisation contre le Sida dans la région Tanger-Tétouan, avec la participation d'un comité régional intersectoriel regroupant des instances élues, des associations, des établissements culturels et le corps enseignant.

Source: MAP