TNAGER 26/05/07- L'organisation de l'Exposition Internationale permettrait à la ville du détroit un nouvel élan pour un processus de développement déjà en marche, a estimé, vendredi à Tanger, le secrétaire général du Bureau International des Expositions, M. Vicente Gonzales Loscertales.

''Ce progrès et ce développement d'un Maroc en marche, en particulier dans la région de Tanger, nous l'avons constaté et cela renforce la crédibilité de la candidature de cette ville pour l'Expo-2012'', a affirmé M. Loscertales qui s'exprimait lors d'une conférence de presse.

Expo_2012Concernant le colloque international organisé vendredi à Assilah sur la candidature de Tanger, M. Loscertales a indiqué qu'il a permis aux représentants de la cinquantaine de pays membres du BIE de mieux apprécier la candidature de la ville, ses atouts et la forte mobilisation de la société civile pour l'organisation de cette manifestation internationale.

''Il y a lieu de parler d'une grande satisfaction des participants à cette rencontre et d'un pas positif dans la promotion de la candidature de Tanger'', a-t-il dit.

La disposition exprimée par le Maroc à faire preuve de solidarité envers les pays en voie de développement afin d'assurer leur participation à l'Expo-2012 est "une initiative louable bien appréciée par les pays membres du BIE", a fait remarquer M. Loscertales.

L'exposition internationale est un espace ouvert à tous les pays du monde pour y promouvoir un esprit de rencontre conviviale entre les peuples et les différentes cultures sans aucune exclusion, a-t-il indiqué à ce sujet.

''Une satisfaction'' que le président du BIE, M. Janmin Wu a tenu lui aussi à souligner. ''Ce colloque a été un succès et l'entretien avec le Premier ministre des perspectives de développement du Maroc et de la région de Tanger en particulier a été fort édifiant pour les représentants des pays membres du BIE'', a relevé M. Wu.

''Le Premier ministre nous a assuré de l'engagement du gouvernement marocain pour l'Expo-2012 et son entière mobilisation pour en faire un grand succès'', s'est félicité le président du BIE.

''Il reste six mois avant le vote en assemblée générale pour désigner la ville organisatrice de l'Expo-2012 et le processus de promotion de la candidature est un effort à maintenir jusqu'au dernier moment'', a-t-il dit.

Il importe de fournir un grand effort de communication en vue de convaincre les pays membres du BIE (98 pays) des atouts de la ville candidate, de l'intérêt de son thème et de l'apport valorisant qu'elle se propose d'apporter à l'organisation de l'exposition internationale, a-t-il expliqué.

''Préparer la ville, améliorer les conditions de vie des habitants, l'implication de la population pour une meilleure adhésion à l'organisation de l'exposition, sont aussi autant de facteurs de grande importance pour toute candidature'', a-t-il affirmé.

Le colloque international sur la candidature de Tanger, organisé à la bibliothèque Bandar Ibn Sultan d'Assilah, a étéexpo2012_Tanger l'occasion d'étaler au grand jour les atouts de la ville de Tanger et de plaider la pertinence de son thème. Plusieurs membres du gouvernement ont intervenu pour décliner aux pays membres du BIE les efforts déployés par le Maroc pour le développement, la modernité et la ferme volonté de s'arrimer avec succès à l'économie mondiale.

La rencontre a été marquée par un déjeuner offert aux pays membres du BIE par le Premier ministre M. Driss Jettou. D'illustres personnalités internationales ont plaidé avec coeur et émotion en faveur de la candidature de Tanger, première ville arabe et africaine à postuler à l'organisation d'une exposition internationale.

De l'avis des responsables du dossier de candidature de Tanger, l'organisation de ce colloque marque une longueur d'avance par rapport aux concurrents (Yesou-Corée du Sud et Wroclaw-Pologne). La participation aux colloques organisés par ces deux villes n'a pas dépassé, respectivement, 22 et 18 pays, relève un responsable de l'association Tanger Expo-2012.

Après la visite de la commission d'enquête du BIE (29 avril-4 mai), le colloque d'Assilah est l'ultime étape du programme de présentation et de promotion de la candidature de Tanger.

En décembre prochain, un vote en assemblée générale du BIE à Paris devra départager les trois candidatures à l'Expo-2012. De l'avis de plusieurs responsables de la candidature de Tanger, les chances et les avantages de la ville du Détroit, première ville arabe et africaine à postuler à une telle manifestation, sont considérables.

Source: MAP