Aprés le marocain Moumen Smihi en 2006, c'est le cinéaste palestinien Michel Khleifi qui présidera le jury de la 5éme édition du Festival du Court Métrage Méditerranéen de Tanger, prévu du 25 au 30 juin 2007.

Le cinéaste palestinien Michel Khleifi présidera le jury de la cinquième édition du festival du court métrage méditerranéen de Tanger (FCMMT), qui se tiendra du 25 au 30 juin.

Festival_du_Court_M_trage_de_TangerLe Jury sera également composé de Cybele Voskay (Productrice, Turquie), Khadija Assad (comédienne, Maroc), Ben Diogaye Béye (cinéaste, Sénégal), Aziz Saadallah (comédien, Maroc), Saad Hassani (peintre plasticien, Maroc) et Charaf-eddine Anbary (producteur -réalisateur, Maroc). Le festival (FCMMT) "respecte désormais la tradition instaurée depuis 2004 de mettre un réalisateur de renommée internationale à la présidence du jury" indique un communiqué du Centre Cinématographique Marocain (CCM), organisateur de cette manifestation dédiée au court métrage et dotée d'une compétition ouverte aux productions réalisés entre 2006 et 2007 par des cinéastes du pourtour méditerranéen.

Cinéaste palestinien, Michel Khleifi est né en 1950 à Nazareth. Il se rend en 1970 à Bruxelles pour y suivre des cours à l'INSAS pour en sortir diplômé en mise en scène de théâtre, radio et télévision en 1977. Travaillant pour la télévision belge, il se voit confier la réalisation de reportages d'une heure pour l'émission A suivre, magazine hebdomadaire d'information. Il réalise alors de nombreux reportages. En 1980, il est remarqué sur le plan international par son premier long métrage "Mémoire Fertile". Suivront  "Noce en Galilée", sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à cannes en 1987,  "Cantique des Pierres" (1990), "Conte des trois diamants ( 1996) puis "Route 181: Fragments d’un Voyage" (2004), un long métrage documentaire co-signé avec le réalisateur israélien Eyal sivan.

Signalons par ailleurs que le cinéaste marocain Moumen Smihi présentera la leçon de cinéma de cette cinquième édition du festival du court métrage méditerranéen de Tanger. Moumen Smihi, auteur de "Chergui", "44 ou le récit de la nuit","Caftan d’amour" et "Le gosse de Tanger" avait également présidé le jury de l'édition précédente du festival.

Source: maghrebarts.ma