Le groupe El Alami est l'un des plus importants groupes industriels de la région. Il regroupe Aluminium du Maroc, Jacob Delafon, Industube, Afric Industrie à Tanger, Structal et SNRo à Casablanca. Son histoire se confond avec celle de la famille El Alami, originaire de Fès et installée à Casablanca. Le fondateur du groupe, Abdelaziz El Alami, avait un faible pour la ville du détroit. Actuellement, c'est Me Abdelouahed El Alami, avocat de profession, qui est le président du groupe.

Aluminium_du_MarocLe premier investissement des El Alami à Tanger date de 1960, avec les Minoteries de Tanger. Une deuxième minoterie, celle de Saidia est lancée à Tétouan peu après. En 1970 Abdelaziz El Alami se lance dans le tourisme en investissant dans la construction de l'hôtel Les Almohades, le premier d'une chaîne de trois hôtels tout en rachetant une société de textile, Ingetex.

A la fin des années 70, le groupe décide de faire son entrée dans l'industrie par la grande porte en investissant presque simultanément dans l'aluminium, avec Aluminium du Maroc, le sanitaire avec Jacob Delafon et les tubes galvanisés avec Industube. Après la mort de son fondateur 1987, le groupe s'est recentré sur les activités liées au bâtiment.

Le premier fabricant marocain de tubes en acier, est celui de l'Industube du Groupe marocain El Alami. Créée en 1976, le capital social d’Industube est réparti aujourd’hui entre le Groupe El Alami, actionnaire majoritaire, avec 52%, le Groupe français Vallourec avec 30% et le reste détenu par d’autres actionnaires. Spécialisée dans les tubes de conduite (eau potable), de construction (échafaudages), et de tubes pour armatures de serres.