1) Les Grottes d’Hercule : cavernes calcaires, à 12 km de Tanger (nord ouest) contre lesquelles viennent se briser les vagues, à marée haute. Elles servaient de gîtes à l'homme préhistorique.

2) Le cimetière phénicien : se trouve sur une falaise rocheuse, dans la vallée de Marshan.LE_PETIT_SOCCO_D_but_du_20__me_si_cle

3) Les murailles de l’ancienne médina : elles s'étendent sur une longueur de 2200 mètres et ceignent les quartiers de la médina (Kasbah, Dar Baroud, Jnane Kaptane, Wad Ahardane). L’édification de ces murailles s'est effectuée en plusieurs étapes et il est probable qu'elles aient été construites au-dessus des murs de Tingis, la ville romaine. Les murailles actuelles datent de la période portugaise (1471-1661). Elles ont fait l'objet de travaux de rénovation et de reconstruction durant la période anglaise (1661-1684) et également sous les sultans alaouites qui les ont consolidées, au 18ème siècle, avec des fortifications et les ont renforcées d'une série de tours et de portes, parmi lesquelles (Bab Lebhar, Bab La'ssa, Bab Kasbah).

4) Kasbah de Ghaylane : se trouve à l’est de Tanger, sur la route menant à Malabata. Construite aux environs de 1660, elle doit son nom au commandant du mouvement de guerre sainte maritime dans la région : Al Khadir Ghaylane. La forteresse dispose d’un dispositif défensif très ingénieux, sous forme de deux murailles quadrilatérales protégées par deux tours à demi circulaires au milieu desquelles se trouvait une énorme porte.